Chauffage par induction depuis 2000

Trempe par induction des roues

  La trempe par induction des roues est un processus de chauffage et de trempe de la surface des roues dentées pour augmenter leur dureté et leur résistance à l'usure. Chauffage par induction utilise un champ électromagnétique pour générer de la chaleur dans un matériau conducteur sans contact ni flamme. Induction durcissante peut être appliqué à différents types de roues dentées, telles que les engrenages droits, les engrenages hélicoïdaux, les engrenages coniques et les engrenages à vis sans fin.

Trempe par induction des roues 1

Quels sont les avantages de la trempe par induction des roues ?

  La trempe par induction des meules présente plusieurs avantages par rapport aux méthodes de traitement thermique conventionnelles, telles que :

  • Efficacité: Le chauffage par induction ne chauffe que la partie de la meule nécessaire au durcissement, ce qui réduit les coûts énergétiques et accélère les cycles de chauffage.
  • Répétabilité: Le chauffage par induction fournit un profil de chaleur précis et constant qui peut être contrôlé et automatisé.
  • Sélectivité: Le chauffage par induction permet d'appliquer de la chaleur à des zones spécifiques de la roue sans affecter les zones ou les matériaux adjacents. Cela minimise la distorsion, la fissuration et les contraintes résiduelles dans la roue.
  • Équipement de sécurité: Le chauffage par induction n'utilise pas de flamme nue ou de fours chauds, ce qui réduit les risques d'incendie et de brûlures.

Quels sont les inconvénients de la trempe par induction des roues ?

  • Prix: Équipement de chauffage par induction est généralement plus cher que les équipements de traitement thermique conventionnels. Il peut également nécessiter un entretien fréquent et calibrage pour garantir des performances optimales.
  • Complexité: Le chauffage par induction nécessite une conception et une sélection minutieuses de la bobine d'induction, de l'alimentation, de la fréquence et du système de refroidissement pour correspondre à la géométrie de la roue, au matériau et aux exigences de durcissement. Cela peut également nécessiter des appareils et des capteurs spéciaux pour surveiller et contrôler les paramètres du processus.
  • Limites: Le chauffage par induction peut ne pas convenir à certains matériaux ou formes de roues qui ont une faible conductivité électrique, une perméabilité magnétique élevée ou une géométrie complexe. Il peut également provoquer des effets indésirables tels qu'une surchauffe, une décarburation ou une distorsion s'il n'est pas correctement appliqué.

Comment choisir un système de chauffage par induction pour durcir les meules ?

  Pour choisir un système de chauffage par induction pour le durcissement roues, vous devez tenir compte de ces facteurs :

  • Impulser: La puissance nominale du système de chauffage par induction détermine à quelle vitesse et à quelle profondeur la roue peut être chauffée. Les puissances nominales plus élevées conviennent aux roues plus grandes ou aux températures de durcissement plus élevées. La puissance nominale affecte également l'efficacité énergétique et les coûts d'exploitation du système.
  • La fréquence: La fréquence du système de chauffage par induction affecte la profondeur de pénétration et l'efficacité de couplage de la chaleur. Des fréquences plus élevées sont utilisées pour les applications de durcissement de surface, tandis que des fréquences plus basses sont utilisées pour des applications de durcissement plus profondes. La fréquence dépend également de la conductivité électrique et de la perméabilité magnétique du matériau de la roue.
  • Conception de bobine: Les conception de bobine doit correspondre à la forme et à la taille de la surface de la roue à durcir, fournir un chauffage uniforme et éviter la surchauffe des zones ou des matériaux adjacents. La bobine doit également être refroidie à l'eau pour éviter la surchauffe et les dommages. Différentes conceptions de bobines peuvent être nécessaires pour différents types de roues, telles que les engrenages droits, les engrenages hélicoïdaux, les engrenages coniques ou les engrenages à vis sans fin.
  • Contrôle de processus: La méthode de contrôle du processus détermine avec quelle précision et cohérence les paramètres de durcissement peuvent être surveillés et ajustés pendant le fonctionnement. Différentes méthodes de contrôle de processus incluent le contrôle de retour de température, le contrôle de retour de puissance, le contrôle basé sur le temps ou le contrôle basé sur la distance. La méthode de contrôle du processus doit garantir que chaque meule est durcie selon ses propres spécifications et normes de qualité précises.

Comment tester la dureté des roues après la trempe par induction ?

  Pour tester la dureté des roues après trempe par induction, vous pouvez utiliser différentes méthodes selon le type de mesure de dureté et la précision requise. Certaines méthodes courantes sont :

  • Test de dureté Rockwell: Il s'agit d'une méthode dans laquelle un pénétrateur en diamant ou en acier est enfoncé dans la surface de la meule avec une force connue, puis relâché. La profondeur de pénétration est mesurée et convertie en un nombre de dureté. Le test de dureté Rockwell est largement utilisé pour tester les pièces cémentées ou trempées par induction car il est rapide, facile et non destructif. Cependant, il peut ne pas convenir aux surfaces minces ou courbes ou à la mesure des gradients de dureté.
  • Test de dureté Vickers: Il s'agit d'une méthode dans laquelle un pénétrateur pyramidal en diamant est enfoncé dans la surface de la meule avec une force connue, puis retiré. La longueur diagonale de l'indentation est mesurée au microscope et convertie en un nombre de dureté. Le test de dureté Vickers peut mesurer de petites zones avec une grande précision et peut être utilisé pour tester la profondeur de cas ou la profondeur de durcissement en définissant plusieurs points de test sur la section transversale de la roue. Cependant, il nécessite plus de temps et de compétence que les tests de dureté Rockwell et peut endommager la surface.
  • Méthode d'impédance de contact ultrasonique (UCI): Il s'agit d'une méthode dans laquelle une sonde à ultrasons avec un pénétrateur en diamant est enfoncée dans la surface de la roue avec une force constante, puis vibrée à une fréquence élevée. Le changement de fréquence de vibration dû à l'impédance de contact est mesuré et converti en un nombre de dureté. La méthode UCI peut mesurer de petites zones avec une précision et une vitesse élevées sans endommager la surface. Il peut également mesurer des surfaces courbes ou des formes complexes difficiles à mesurer par d'autres méthodes. Cependant, il peut être affecté par la rugosité de la surface, la température ou les contraintes résiduelles.
Enquête maintenant
erreur:
Remonter en haut

Obtenir un soumission